Qu’est ce qu’un plan de récolement ?

Opération nécessaire dans le cadre d’un projet de construction immobilière selon le code de l’urbanisme, le plan de récolement revêt une importance capitale. ERP Services, votre bureau expert spécialisé dans la réalisation de travaux liés à la l’aménagement immobilier, vous présente le plan de récolement et ses implications.

Plan de récolement : définition

De manière générale, le récolement des réseaux est une opération qui consiste à dénombrer les éléments d’un ensemble d’ouvrages répertoriés dans un inventaire. De plus, il sert à analyser qu’un objet est conforme à un ensemble de règles selon les plans et la sécurité. Ce plan désigne, dans le secteur du bâtiment, un descriptif précis des travaux effectivement effectués. Il est le plus souvent élaboré à l’issue des travaux sur un chantier afin d’en assurer la conformité.

Contrairement au plan de projet dont le rôle est de décrire les structures prévues sur une zone, le plan de récolement sert à vérifier la position précise des différents objets et ouvrages, et l’emplacement où ont été réalisés les différents travaux. En réalité, pour des raisons liées au type de sol à bâtir, un changement des installations d’implantation prévisionnelle peut être opéré.

À la fin des travaux, le plan de récolement dénombre toutes les structures qui ont été installées. Il s’agit d’un des documents présents dans le dossier complet des ouvrages exécutés transmis par l’entrepreneur au maître d’ouvrage, ou encore au futur exploitant du réseau.

Le plan de récolement est établi en trois exemplaires. Une première version de ce document est adressée à l’administration pour une demande de permis modificatif dans l’optique d’obtenir un certificat de conformité des installations effectuées. La deuxième version est remise au maître d’ouvrage pour favoriser la mise en garantie et la réception des travaux. Le plan peut être transmis sous forme numérique ou papier.

Quels sont les objectifs d’un plan de récolement ?

De façon plus concrète, il sert à déterminer la position exacte des ouvrages et éléments d’un chantier. Il permet également de rendre disponibles les coordonnées géoréférencées qui ont été effectués suivant la classe de précision A. Avec ce plan, la conformité des équipements positionnés et celle des travaux sont vérifiées, dans le but de leur utilisation, leur maintenance ou leur entretien. En plus de contrôler la régularité entre les travaux opérés et les données du plan d’exécution, il permet une excellente connaissance de la catégorie et de l’emplacement des travaux réalisés sur un chantier.

Ce plan s’avère particulièrement utile pour un type de structure, en l’occurrence les canalisations et les travaux d’aménagement dans un lotissement public par exemple. En effet, grâce à cette opération, la position des réseaux enterrés (électricité, eaux usées, eau potable) est connue avec précision en classe A. Ces plans servent aussi à avoir plus de renseignement sur les câblages et la dimension des canalisations d’un réseau dans ce lotissement ce qui va permettre d’en assurer le suivi et l’entretien.

Devant respecter une échelle de 1/1000 e ou de 1/500 e, le plan de récolement contient certaines informations importantes comme le diamètre ou la classe des canalisations d’un réseau et la position des jonctions électriques.

Il contient également l’emplacement exact :

  • Des vannes à clapet,
  • Des câblages,
  • Des vannes de sectionnement,
  • Des arroseurs,
  • Des électrovannes.

La mise en œuvre d’un plan de récolement est rendue obligatoire par la loi, et notamment par le Code de l’urbanisme.

Qui peut assurer la réalisation d’un plan de travail ?

De manière générale, ce plan est mis en œuvre par un géomètre, un topographe ou un cartographe. Dans le cadre de l’édification d’une maison neuve, la réalisation du plan de récolement peut être confiée à un architecte (dans le cadre d’une architecture spécifique pour l’intérieur ou l’extérieur) ou encore à un bureau d’études du constructeur de l’habitation. Il est aussi possible que plusieurs spécialistes soient sollicités pour réaliser le plan de récolement. Ces professionnels peuvent ainsi être mandatés pour effectuer des relevés visant à établir ce dossier.

Où que soit situé votre chantier en région parisienne, vous pouvez faire appel à nous pour l’exécution de votre plan de récolement. Spécialisés dans les travaux de construction, et plus spécialement dans les opérations de topographie, et en géoréférencement, nous vous aidons à élaborer ce document obligatoire. À cet effet, nous utilisons plusieurs outils, techniques et moyens, les uns aussi performants que les autres.

Entre autres, nous utilisons :

  • le GPS topographique en RTK centimétrique,
  • la station totale robotisée,
  • le théodolite classique,
  • la photogrammétrie.

Grâce à la haute précision de notre matériel, nous relevons avec exactitude la position de vos réseaux enterrés afin d’élaborer un dossier de récolement le plus complet possible. Notre intervention s’étend également sur les réseaux secs de type fibre optique ainsi que sur ceux qui transportent des fluides (eaux usées, potables).

Quels sont les gros ouvrages réalisés dans le plan de récolement ?

Il concerne également les gros œuvres ainsi que les infrastructures et aménagements du génie civil. Il contient donc des renseignements liés à certaines structures du bâtiment.

La fondation

La fondation est la partie la plus importante d’un bâtiment ou de n’importe quel ouvrage de travaux publics. Elle forme la partie structurelle qui garantit toute la portance du logement. Contenue dans l’élément d’architecture d’une maison, elle a pour rôle d’empêcher les infiltrations d’eau et les tassements. Elle doit être d’une qualité irréprochable. Il existe globalement trois fondations (superficielle, spéciale et profonde) :

Quelle que soit sa catégorie, cette partie structurelle doit apparaître dans un plan de récolement.

Le ferraillage

Cet ouvrage est essentiel pour la consolidation de certains ouvrages. Figurant dans le plan de récolement, le ferraillage devient indispensable lorsque la résistance du béton à la traction est très faible.

Le coffrage

Sorte d’enceinte temporaire, le coffrage sert à garder en place les matériaux de construction, en l’occurrence le béton, jusqu’à leur séchage complet. C’est l’une des structures majeures dans le milieu du bâtiment, notamment après le terrassement. Composé de plusieurs planches de bois de récupération, le coffrage doit nécessairement figurer dans le plan de récolement.

La charpente

Désignant l’ensemble des pièces le plus souvent en bois portant la couverture, la charpente se décline sous diverses pentes d’inclinaison et différentes formes. Que votre maison soit couverte par une charpente à fermette ou une charpente traditionnelle, vous devez nécessairement l’inclure dans votre plan de récolement.

Pour éviter d’oublier d’inclure tous ces travaux dans le plan de récolement de votre maison ou de votre immeuble, faites appel à nous. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous dès maintenant pour votre projet.

En savoir plus : Récolement de réseaux

Nous contacter

DAO - SIG - ERP-SERVICES
Plan de récolement