Réseau Eau Potable

À qui correspond le réseau d’eau potable ?

Un réseau d’eau potable est constitué de tous les équipements prévus pour permettre la circulation et la distribution de l’eau potable vers la population française. Il y a en France environ 875 000 km de réseau d’eau potable, soit 22 fois le tour de la Terre.

Le service de l’eau potable comprend trois étapes distinctes :

Le captage

L’eau qui est captée à l’état brut peut avoir diverses origines telles que : les cours d’eau, les plans d’eau, les nappes souterraines ou les sources.

Deux tiers des captages d’eau s’effectuent dans les nappes contre seulement un tiers dans les eaux superficielles.

La potabilisation

L’eau captée dans le réseau est transportée à la station d’assainissement et de potabilisation pour y être traitée, assainie et rendue potable, c’est-à-dire conforme à la règlementation en vigueur. Les critères de potabilité prennent notamment en compte des paramètres microbiologiques, chimiques et organoleptiques.

Le traitement vise à assainir l’eau, autrement dit à réduire la concentration ou à éliminer les substances dissoutes ou en suspension. C’est le ministère chargé de la Santé qui s’assure de la quantité et de la qualité des réseaux d’eau potable.

La distribution

L’eau rendue potable est acheminée dans des réseaux de canalisations vers des réservoirs ou des châteaux d’eau en France, puis distribuée à travers un réseau de canalisation jusqu’aux immeubles à desservir. Elle y est comptabilisée et arrive enfin à nos robinets.

La distribution d’eau potable ; équipements et enjeux

Quels sont les différents équipements techniques qui composent l’étape de la distribution ?

La distribution est l’étape la plus complexe à maîtriser. Elle est constituée de différents équipements techniques :

  • Des réservoirs ;
  • Des réseaux de canalisations ;
  • Des accessoires pour maintenir en pression ;
  • Des branchements pour amener l’eau chez le client consommateur ;
  • L’appareillage du client pour son usage.

Quels sont les enjeux de la distribution de l’eau potable ?

Une fois rendue potable, l’eau est envoyée grâce à des pompes dans des réservoirs. Elle y est stockée avant d’être acheminée par un réseau de canalisations souterraines dans les habitations. La distribution commence donc à la sortie de la station de traitement pour aller jusque dans les habitations. Le compteur marque le début du réseau privé.

Le rendement moyen du réseau français est d’environ 75% (ce qui signifie que 1L d’eau sur 4 n’arrive pas à l’usager). En cause : de nombreuses fuites sont encore présentes dans les réseaux de distribution (Données : SISPEA – DDT(M), 2009).

Un des enjeux de l’ensemble des acteurs de la distribution de l’eau potable est de limiter au maximum ces fuites pour tendre vers un rendement optimal.

Quels sont les matériaux utilisés dans la conception des réseaux d’eau potable ?

Le plomb était autrefois utilisé pour fabriquer les conduits et les réseaux d’eau potable. Son utilisation est aujourd’hui interdite pour l’acheminement de l’eau.

Les matériaux utilisés de nos jours sont :

  • l’acier ;
  • le béton ;
  • la fonte ;
  • le polyester renforcé de fibres de verre (PRV) ;
  • le polyéthylène haute densité (PE-HD) ;
  • le polychlorure de vinyle.

Dans quels domaines ERP-SERVICES peut vous apporter en expertise ?

  • La détection de fuite d’eau ;
  • La matérialisation exacte des réseaux ;
  • La sécurisation d’un chantier ;
  • L’obtention d’une classe de précision de réseau en classe A.

Quelles sont les solutions proposées par ERP-SERVICES ?

ERP-SERVICES vous propose le savoir-faire de ses équipes de techniciens pour détecter un réseau d’assainissement à l’aide d’outils performants tels que le géoradar

Il va permettre au technicien de retrouver la position exacte du réseau d’assainissement, mais aussi de donner les côtes et profondeurs (au maximum à 3m de profondeur) avec une précision de classification « A » (40cm pour les réseaux rigides).

Lorsque le technicien passe le long de la chaussée, les ondes électromagnétiques émises par le géoradar se réfléchissent quand elles entrent en contact avec un réseau. Cela se représente à l’écran sous forme de parabole et indique l’emplacement du réseau au technicien. Il va donc pouvoir marquer la profondeur et les côtes sur le sol.

Les techniciens d’ERP SERVICES sont également en mesure de détecter les fuites d’eau sur secteur public ou privé. Ainsi, si la taille du réseau le permet, elle propose aussi de faire une inspection par caméra ou d’y insérer une aiguille qui, par de multiples techniques, permettra de retrouver la fuite d’eau dans le réseau.

Autre possibilité : via l’inspection par caméra si la taille du réseau le permet, ou via l’insertion d’une aiguille.

ERP SERVICES peut aussi géoréférencer vos ouvrages et réseaux en reprenant les données que le géoradar a fourni et ce afin de réaliser un récolement sur plan à l’aide d’outils précis comme :

    • un récepteur GNSS (qui permet d’obtenir un positionnement fiable et précis) ;
    • une station totale robotisée (qui permet d’obtenir une solution rapide et fiable pour mesurer et implanter des points) ;
    • une tablette spéciale terrain ;
    • un logiciel permettant de réaliser et de suivre le levé topographique en temps réel.

Circuit de l’eau potable